Le commerce extérieur français au fond du trou

Le commerce extérieur français a connu des résultats catastrophiques en 2020. La France est le mauvais élève de l'Europe, loin, très loin derrière l'Allemagne. 

Avec une balance commerciale (différence entre les exportations et les importations)  de – 82,6 milliards € en 2020, la France est le mauvais élève de l’Europe quant aux résultats du commerce extérieur, selon les chiffres de l’organisme Eurostat. C’est l’Allemagne qui trône en haut de ce classement avec un excédent de 183,2 Mds€, devant l’Irlande, les Pays-Bas et l’Italie.

Rien de bien nouveau pour la France, dont la balance commerciale n’a pas été excédentaire depuis 2007, et qui dépasse les – 30 Mds€ depuis 2017.

Les très mauvais résultats de 2020 s’expliquent notamment par l’effondrement de l’aéronautique et du spatial (-45,5 %), secteur leader des exportations françaises devant la chimie / parfums / cosmétiques, l’agroalimentaire et le pharmaceutique (ces deux derniers résistant un peu mieux). Les services sont aussi en grande difficulté (- 17,7 %), sous l’effet notamment de la baisse du tourisme international. Performance négative également pour l’automobile (-21,8 %), le matériel militaire (-11,2 %) ou encore la bijouterie (-36,5 %).

Les seules bonnes nouvelles sont à observer du côté de la facture énergétique, divisée par deux, en raison de la baisse de l’activité et de la baisse des volumes importés.

La France demeure le 6è exportateur mondial, avec comme principaux clients l’Allemagne, l’Italie et les États-Unis et comme principaux fournisseurs l’Allemagne, la Chine et l’Italie.

 

 

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire vous devez vous connecter à votre compte.

Si vous n'avez pas encore de compte nous vous invitons à vous inscrire gratuitement.