L'excellence française plébiscitée à MIF Expo

Carton plein pour les entreprises françaises à MIF Expo. Le public a répondu présent et quatre Grand Prix ont récompensé l'excellence et le savoir-faire. 

Avec 815 exposants et plus de 80 000 visiteurs a, le Salon du Made In France, qui vient de fermer ses portes, a confirmé que l’intérêt des Français pour les entreprises locales ne se démentait pas. Les très nombreuses visites politiques, de candidats déclarés ou non à la prochaine élection présidentielle, n’ont fait que confirmer cet engouement.

De quoi ravir l’organisatrice du salon, Fabienne Delahaye. Elle a pourtant fait partie de cette génération à laquelle on a répété pendant des années qu’il n’y avait pas d’alternative : l’industrie et la production c’est fini, place au Numérique, aux Services et à la Finance… Mais elle n’a jamais vraiment accepté cette pseudo-fatalité : « C’est en écoutant une énième émission sur le chômage, la pauvreté croissante des territoires et la désindustrialisation que j’ai décidé qu’il fallait braquer le projecteur sur les entreprises qui faisaient encore l’effort de préserver l’emploi, l’environnement, ainsi que les savoir-faire. J’ai alors créé le MIF Expo, le salon du Made In France.

Parapluie de Cherbourg au beau fixe

Pour sa troisième édition, le MIF a renouvelé la remise de ses Grands Prix.

C’est à la TPE Normande, « Le Parapluie de Cherbourg », qu’a été remis le « Prix de l’Entrepreneur de l’année ».

Depuis plusieurs décennies, le Parapluie de Cherbourg conçoit et fabrique à la main des parapluies haut-de-gamme qui allient tradition et innovation. D’abord sous le nom du « Véritable Cherbourg », dans les années 1990, d’abord dans un petit atelier de production à Tourlaville, puis en plein centre-ville, avec le rachat de l’ancien immeuble de la Banque de France. En 2018, Charles Yvon reprend les rênes de l’entreprise familiale, lui donne son nouveau nom et mène une stratégie de développement entre savoir-faire traditionnel et innovation. Inspiré des dernières tendances du moment, il aime travailler sur la création de nouveaux produits que pour des marques prestigieuses comme Cartier, Bacarat, Kiplay Vintage. Il a même produit le « ParaPactum », un objet de protection pour les VIP.

Rendez-vous à Bordeaux et Lyon

Le prix de l’environnement est revenu à la TPE créée par Arnaud Montebourg, ancien ministre : Bleu Blanc Ruche, un marque de miel qui luette en faveur du repeuplement des abeilles, commercialisant exclusivement des miels récoltés par des apiculteurs professionnels et contribuant à accroître le nombre d’abeilles sur le territoire français.

Le prix de l’innovation a été décerné à Noirot- Muller Intuitiv pour sa gamme de radiateurs Dook qui, en plus de chauffer une pièce, crée une ambiance lumineuse. Le prix du public est allé à Missegle, coopérative d’éleveur qui réunit le Mohair français.

A noter que le salon MIF va se tenir également en province, à Bordeaux (Palais des Congrès) du 11 au 13 mars et à Lyon (Eurexpo) les 14 et 15 mai.

 

 

 

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire vous devez vous connecter à votre compte.

Si vous n'avez pas encore de compte nous vous invitons à vous inscrire gratuitement.