Les dépenses des Français pour Noël en hausse

Le budget de Noël des Français sera moins affecté par la pandémie qu’en 2020. La moyenne des dépenses sera de 257 €. Les cadeaux de seconde main ont de plus en plus les faveurs des consommateurs. 

Le mois de novembre marque le départ de la course aux cadeaux de Noël pour 49% des Français, selon la traditionnelle étude Kantar pour eBay.  Un Noël placé sous le signe de la générosité et de la solidarité

Bien que 49 % des foyers estiment que la crise du Covid-19 aura un impact sur le budget de Noël, ce dernier se porte mieux qu’en 2020 : 257 € cette année, contre 249 € en l’année dernière.

Les Français offriront des cadeaux à davantage de personnes : 9 en moyenne contre 6 en 2020. Les enfants seront, sans surprise, les plus gâtés avec un budget de 189 €, suivis du conjoint (114 €), des parents (77 €), des neveux et nièces (70 €) et des beaux-parents (62 €). Hélas, le budget pour les grands-parents baisse d’année en année : 32 € ce Noël vs 53 € en 2020 et 111 € en 2019.

Les cadeaux d’occasion toujours plus plébiscités

Parce qu’ils présentent de nombreux avantages, les cadeaux de seconde main se démocratisent d’année en année. Si bien que 53 % des Français opteraient pour ce choix à Noël, contre 50 % en 2020. Jusqu’à 64 % des 16-24 ans pourraient choisir cette option contre à peine 41 % des 55-64 ans.

Parmi les principales raisons de cet engouement : la seconde main permet d’offrir un objet rare ou personnalisé (37 %). Cela rejoint le désir de 60 % des Français de recevoir un présent qui reflète leurs passions. Les consommateurs adoptent également cette option afin de réaliser des économies (29 %) et pour préserver l’environnement (30 %)… rejoignant ainsi les 35 % des répondants pour qui le cadeau idéal est forcément éco-responsable.

« Entre la prise de conscience écologique et le désir d’offrir des cadeaux uniques, la seconde main fait de plus en plus d’adeptes. D’année en année, nous voyons que les Français l’adoptent pour leurs achats de Noël et qu’ils n’hésitent plus à le revendiquer, » commente Sarah Tayeb, Directrice des ventes chez eBay en France.

Le commerce physique moins affecté qu’en 2020

36 % des Français prévoient de réaliser davantage leur shopping de Noël en ligne qu’en magasin pour échapper au Covid-19 et ses contraintes, contre 44 % en 2020. 36 % des Français pensent qu’il est important de réaliser leurs achats de Noël pendant le Black Friday. Depuis quelques années, c’est ce week-end haut en promotions qui donne le coup d’envoi du shopping de Noël. Pour 2021, près de la moitié (49 %) des Français prévoient de le commencer en novembre, mois traditionnel de cet événement.

Seuls 22 % attendent décembre pour démarrer leur shopping. Si près d’un tiers (32 %) des foyers attendent que l’atmosphère de Noël pointe le bout de son nez, d’autres sont motivés par la question financière, puisque 20 % attendent les promotions de fin d’année et 14 % leur bonus salarial de Noël. 35 % des foyers ont épargné tout au long de l’année, soit davantage que l’année dernière.

Enfin, 83 % des foyers mettront la main au porte-monnaie pour les étrennes contre 22 % en 2020 et 19 % en 2019 !

 

 

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire vous devez vous connecter à votre compte.

Si vous n'avez pas encore de compte nous vous invitons à vous inscrire gratuitement.