Crédits aux TPE, toujours des difficultés d'obtention.

Le point sur l'obtention des crédits par les TPE, en trésorerie, équipement et investissement. 

Selon une étude de la Banque de France, les demandes de nouveaux crédits de trésorerie sont en diminution, une statistique logique après les pics atteints au plus fort de la crise sanitaire, quand l’activité était au ralenti, voire à l’arrêt. 4 % des TPE (et 5 % des PME) ont effectué une demande au cours des trois derniers mois. Et toujours dans un cas sur quatre, les banques refusent ces demandes de crédit aux TPE (le taux de réussite des PME est de 86 %). Sur les crédits d’investissements, 7 % des TPE en ont fait la demande ces derniers mois, un chiffre en deçà des niveaux d’avant crise, traduisant les inquiétudes des patrons quant à la réalité de la relance.

Au total, l’encours des crédits aux TPE a atteint 364,6 milliards d’euros à la fin septembre, en hausse de 7,5 % sur un an et de 24,7 % sur deux ans, des moyennes à prendre avec précaution toujours au regard de ce contexte si particulier. Les crédits ont continué à progresser au troisième trimestre, à un rythme toutefois plus lent que le trimestre précédent (+ 3,4 milliards € contre 7, 1 au 2è trimestre). Le taux d’intérêt moyen des crédits inférieurs à 250 000 euros en France augmente légèrement pour atteindre 1,52 %, très légèrement sous la moyenne européenne.  

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire vous devez vous connecter à votre compte.

Si vous n'avez pas encore de compte nous vous invitons à vous inscrire gratuitement.